jeudi 12 avril 2018

La bonne table française à bord du Champlain !







Il n'y avait pas que le ruban bleu pour s'illustrer face à la concurrence et c'est tant mieux, Champlain n’aurait eu aucune chance ! Il y avait le luxe dans le confort, les services, mais surtout un art où les français excellent, celui de la gastronomie, de la haute-cuisine ! 

Plantons d'abord le décor : à défaut de vous présenter les cuisines, nos recherches n'ayant pas abouties pour l'heure, voici les salles à manger :










Aux fourneaux, excellaient des chefs de haute réputation. Voici menée par Jean Reguer, la brigade* en fonction en 1934, date à laquelle elle a reçu le Grand-Prix d'Honneur au cours de la 66° Exposition Culinaire, organisée au Central Palace de New-York




Source, crédit-photo : French Lines



Lesquels concoctaient des menus qui égalaient les grandes enseignes parisiennes




Collection privée de l'auteur



Collection privée de l'auteur















Collection privée de l'auteur






Et bien sur, une carte de vin aux crus prestigieux :






Le service était assuré par un bataillon impressionnant de garçons de restaurant sous les ordres d'un chef de rang vigilant


Christofle, fournisseur officiel de la C.G.T., assurait le stock considérable de couverts bien sur, mais aussi plateaux, soupières, saucières, légumiers, seaux à glace, services à café, à thé, etc. La vaisselle était fournie par des faïenciers de Montereau ou porcelainiers de Limoges.

Il est utile de prévenir qu'aucun élément ne portait le nom de l'unité qu'il servait, mais celui de la compagnie. Il n'y a donc jamais eu de couverts signés Champlain ou Normandie (Attention donc, aux annonces erronées qui circulent sur les sites de ventes...).


















Source et crédit photos : French lines






* Une brigade se composait de bouchers, volaillers, poissonniers, légumiers, sauciers, rôtisseurs, entremettiers, patissiers, sommeliers



                                              Xavier Cuvelier-Roy





J'ai toujours eu des rapports "délicats" avec mes chefs-cuistots embarqués !












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire